Thèse

Rapport à la problématisation des élèves de l’école primaire en sciences : étude des décalages entre les points de vue des élèves, de l’enseignante et de la chercheuse

Par Bizon Carine
Directeur ou directrice de thèse : Christian Orange et Denise Orange Ravachol
Université de soutenance : Université Bretagne Loire
Année de soutenance : 2018
Résumé :
Cette recherche étudie les effets, sur les élèves, de situations visant à les faire problématiser et analyse ce qu’ils en comprennent. Nous situant dans la continuité des travaux du CREN sur la problématisation (Fabre et Orange 1997), nous allons voir auprès des élèves ce qu’il en est et ce qu’ils en disent de façon à identifier, à la suite des travaux de l’équipe ESCOL de Paris 8, d’éventuelles inégalités d’apprentissage et des effets Jourdain et/ou Topaze (Brousseau, 1984, 1986a). L’apprentissage par problématisation permettant aux élèves une évolution intellectuelle rendue nécessaire dans le contexte actuel de monde sursaturé d’informations (Fabre, 2011), nous cherchons alors à repérer, dans leur discours sur la séquence vécue en classe, les traces d’une conscience problématologique. Ainsi, nous réalisons, avec des élèves de CM1, des entretiens après une séquence sur les fonctions de nutrition construite selon la méthode des “situations forcées” (Orange, 2010) et un entretien d’auto-confrontation avec l’enseignante. Élargir notre analyse au discours produit par l’enseignante et ensuite à la comparaison des points de vue des protagonistes de la situation de problématisation vécue, fait ressortir des décalages qui nous éclairent sur les effets de certains moments de problématisation.