Thèse

Evolution des conceptions en physique d’étudiants de première année d’enseignement supérieur et réceptivité des enseignants du supérieur aux travaux de recherche en didactique

Par Lefebvre Olivier
Directeur ou directrice de thèse : Nathalie Lebrun
Université de soutenance : Université Sorbonne Paris Cité
Année de soutenance : 2018
Résumé :
La recherche de leviers qui pourraient être utilisés pour développer l’utilisation de la didactique dans l’enseignement supérieur en physique constitue le coeur de cette thèse.
 La première partie expose : – le savoir scientifique interrogé (les lois de Newton), – certaines des conceptions attribuées aux étudiants,
- les travaux portant sur les principaux tests conceptuels permettant de mettre en évidence ces conceptions,
- quelques travaux sur le développement professionnel des enseignants. La deuxième partie précise la méthodologie utilisée pour adapter le test conceptuel choisi (Force and Motion Conceptual Evaluation) dans le but de sonder les étudiants de première année de l’enseignement supérieur français. Afin de mieux connaître ces “nouveaux étudiants” (bacheliers depuis 2013), leurs résultats à ce test sont mis en regard de certaines données sociologiques, puis comparés à une étude antérieure, et enfin utilisés pour mettre en évidence une nouvelle connaissance sur les raisonnements mobilisés face à l’étude de certains mouvements en physique. La troisième partie consacrée à l’analyse des entretiens, avec des enseignants du supérieur confrontés aux résultats des étudiants au test conceptuel, présente une grille d’analyse assez fine qui permet de mettre en évidence certains leviers possibles (par exemple l’existence de savoirs spécifiques aux didacticiens qui contrarie une interprétation “rapide” de l’enseignant du supérieur). Cette troisième partie se termine par une esquisse modélisant les différents savoirs mis en jeu.