Thèse

Apprentissage des réactions acido-basiques : mise en évidence et remédiation des difficultés des étudiants lors d’une séquence d’enseignement expérimental

Par Naïja Rym
Directeur ou directrice de thèse : Jean-François Le Maréchal
Université de soutenance : Université Lumière – Lyon II
Année de soutenance : 2004
Résumé :
Notre travail de thèse porte sur l'”Apprentissage des réactions acido-basiques : mise en évidence et remédiation des difficultés des étudiants lors d’une séquence d’enseignement expérimental”. Ce travail a donné lieu à la mise en place d’un cadre théorique permettant d’analyser le fonctionnement cognitif des étudiants au cours de la modélisation. Ce cadre repose essentiellement sur trois axes principaux : l’activité de modélisation, le fonctionnement cognitif de l’apprenant et la théorie des situations. L’analyse des textes de TP a montré que les thèmes ainsi que la structure du travail demandé fait appel à une faible variété d’activités cognitives. Dans le but d’optimiser une telle pratique d’enseignement, nous avons proposé des textes mettant en jeu les savoirs auxquels les étudiants allaient être confrontés dans différents dosages acido-basiques. La méthodologie d’analyse utilise deux types d’approches : nous avons choisi d’étudier, en premier lieu, les productions écrites des étudiants et de mettre en évidence la différence d’activité cognitive des étudiants entre les deux formules de TP. En deuxième lieu, nous avons complété notre analyse par une étude de cas permettant de décrire le fonctionnement cognitif des apprenants au cours des différentes activités que nous avons proposées. L’analyse des données recueillies a montré que, la structuration selon les différents niveaux de connaissances des contenus de chaque tâche, semble être pertinente pour la réflexion des étudiants sur le système réactionnel mis en jeu. Leurs difficultés dans le domaine d’acido-basicité proviennent en partie de la compréhension partielle qu’ils ont du concept de réaction chimique.