Thèse

Représentations d’élèves de première et terminale scientifiques et effets de quelques variables

Par Gauchon Laure
Représentations d’élèves de première et terminale scientifiques et effets de quelques variables.
Directeur ou directrice de thèse : Martine Méheut
Université de soutenance : Paris Diderot
Année de soutenance : 2008
Résumé :
Notre recherche tend à déterminer comment il est possible d’exploiter l’étude d’un titrage pour approfondir la compréhension des notions de transformation et réaction chimiques, de stœchiométrie par des élèves du secondaire. Dans une perspective d’ingénierie didactique, des analyses des représentations des processus mis en jeu, des effets de l’enseignement usuel sont requises en préalable à l’élaboration d’une séquence d’enseignement. Une première étude sur la compréhension par les élèves de la notion de réactif limitant nous révèle l’existence de deux représentations de l’arrêt d’une transformation chimique. ” Les deux réactifs sont totalement transformés dans l’état final quelles que soient les proportions dans l’état initial ” est la plus commune. Cette dernière est en concurrence avec une représentation du type ” un seul réactif est totalement transformé ” dans le cas de réactifs dans différents états physiques (solide et solution), le solide étant privilégié. Une seconde étude traite des représentations des titrages avec différentes techniques de suivi. Elle nous montre l’existence de la représentation qu’aucune transformation n’a lieu avant l’équivalence et qu’une seule se produit à l’équivalence. Une troisième étude sur les effets de quelques variables nous permet de constater le peu d’effet de la variable ” technique de suivi ” contrairement à la variable ” questionnement ” sur la conception ” mélange ” avant l’équivalence. Et nous observons que le graphique de variation de conductance est plus propice à une réflexion en termes d’évolution du système chimique que le graphique de variation de pH. En conclusion, nous énonçons des propositions pour l’enseignement.